Vietnam - De la musique avant tout

Salut à tous ! 

Nous voilà donc au pays du Têt, de la soupe Phô et des rizières à perte de vue, le Vietnam. 

Nous avons démarré sur les chapeaux de roues, d'où l'absence de rédaction ces deux dernières semaines. Ceci est dû au fait que nous nous sommes greffés à la famille de Lien, notre pote de Nouméa, d'origine Vietnamienne. Grâce à elle, on a pu faire le Nord du Vietnam, à vitesse grand V et au sein d'une famille au coeur énorme qui nous a accueillie les bras ouverts. On a pu ainsi vivre le Vietnam de l'intérieur comme jamais. Ca restera des rencontres énormes et de beaux moments de partage épicurien, entre le Nord éthnique, Hanoi l'européenne,  la mondialement connue Baie d'Halong et les magnifiques falaises karstiques de Ninh Binh, on en a pris plein les yeux, et plein le ventre. Un véritable coup de coeur pour le moment.

Et nous voici au centre, un petit train de nuit et un bus couchette nous ont fait passé par la cité impériale de Hué, à la campagne magnifique et par la vieille ville de Hoi An, au romantisme certain, petites ruelles et charme fou, bien que très (trop) touristique.

La première chose qui frappe, en plus d'une véritable cuisine vietnamienne variée et qui ne ressemble à aucune autre, c'est la magnifique culture musicale, picturale et artistique en général, à l'instar de ce que j'avais vu à Bali et un peu perdu après l'Indonésie. Le Vietnam possède une énorme culture, et elle est très accessible, au détour d'un théâtre, d'un temple ou d'une rue. Ceci m'a permis donc de glaner les sons de-ci de-là. 

Donc aujourd'hui, on va parler de la musique Vietnamienne et de ses instruments, de cette musique qui accompagne le théâtre de marionnettes et de celle chantée, typique du centre, en passant par la musique religieuse. On va essayer de comprendre comment ça marche et d'en faire un tour (non exhaustif). Y'a beaucoup de choses à écouter, alors ouvrez les oreilles ! 

...

La musique Vietnamienne est une musique modale, Asie oblige, basée sur une gamme pentatonique (à 5 notes). Il existe 2 modes dans la musique traditionnelle, le Bac (Nord), Joyeux et le Nam (Sud), plutôt triste. Elle est souvent mélancolique. 

Le morceau que vous écoutez est la bande originale d'un spectacle de marionnettes sur l'eau (múa rối nước), typique du Vietnam. Ces théâtres populaires content et décrivent des scènes de la vie quotidienne et culturelle vietnamienne, la pêche, le travail des rizières ou encore la danse du dragon. La musique est jouée en live par un ensemble de musiciens et accompagne l'ensemble des scènes jouées.

Les premiers instruments à entrer sont la flûte vietnamienne (Đing nǎm), la Cithare (Đàn tranh) et le Dân Nguyệt, faisant office de basse. Puis arrive l'instrument caractéristique de ce pays, dont le son ressemble au Thérémine, le Dân Bầu, instrument monocorde dont le son évolue en pinçant de la main droite à différents endroits de la corde et en jouant de sa main gauche sur une tige flexible que l'on tord pour faire monter ou descendre la note. C'est ce qui permet de faire évoluer la hauteur des notes de façon si fluide, c'est l'instrument soliste de l'ensemble.

Quand l'orchestre revient, les différentes percussions (Trông) font leur entrée ainsi que le violon vietnamien (Dan Nhi).

...

Quand les marionnettes rentrent sur scène, le dialogue se met en place, un choeur féminin répond à la voix masculine, les scenettes s'enchaînent avec humour, ponctuées des percussions qui rythment l'ensemble. Il y a parfois un esprit "théâtre de Guignol". C'est très beau. Les marionnettes sont animées par un système de poulies et de cordes complexe derrière un rideau de bambou. On y voit que du feu puisque l'ensemble des marionnettes évoluent dans l'eau. Tout le système est invisible puisque immergé.

...

En descendant sur Hué, l'ancienne cité impériale, nous tombons sur un ensemble féminin de musique de chambre, de musique de cour. Appelée ca huê, c'est une ancienne forme de musique de chambre aristocratique liée au divertissement du centre du pays. Le dan huê ou nhạc huế en est la musique, datant du XVIIeme siècle. Il est interprétée par une chanteuse accompagnée d'un ensemble de trois ou cinq instruments à cordes (luths, cithare et vièles : Ngu Tuyêt : les cinq parfaits) jouant sur les modes bac et nam. On peut également entendre les claves, ponctuant le propos et l'entrechoquement de tasses, se jouant comme des castagnettes, qui soutiennent le morceau quand ce dernier s'emballe.

...

Et pour finir, un chant religieux des plus intriguants, croisé lors de la visite d'une pagode Bouddhiste de la ville de Hué, gongs, cloches, chants répétitifs, on retrouve les mantra pour une musique de transe qui habite ceux qui la chante.

On distingue trois traditions réservées aux rituels : celle du Nord, celle du Centre avec trois styles de prières (la psalmodie tùng, le cantique de louanges tæn et la sollicitation thinh ; un ensemble instrumental les accompagne, notamment lors de la cérémonie Khai Kinh ou « ouverture des textes sacrés » et celle du Sud.

Ce morceau se termine sur un coup de gong final qui se finit dans le calme d'un temple avec le chant des oiseaux, et qui représente toute l'énergie du lieu... comme suspendu.

Voilà, on descend dans le Sud, Hoi An, puis Nha Trang, puis Ho Chi Minh City (ancien Saigon), avant d'enchaîner sur le Mekong. On recroise en route Serguei, russe rencontré en Malaisie, qui travaille là-bas, encore de belles rencontres. Le Vietnam restera je pense une destination de coeur pour ce voyage.

Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Vietnam - De la musique avant tout
Retour à l'accueil